view CONTRAT_SOCIAL @ 3178:98b321234068 default tip @

plugin aesgcm: use 12 bytes Initialisation Vector: SàT was using 16 bytes IV when sending files withr AES-GCM, due to ChatSecure being only compatible with that. Monal, an other iOS client is only compatible with 12 bytes IV, and ChatSecure has fixed its code to also handle 12 bytes IV, so there is not reason anymore to use 16 bytes, and SàT now uses 12 bytes.
author Goffi <goffi@goffi.org>
date Tue, 18 Feb 2020 18:17:18 +0100
parents 1e3b1f9ad6e2
children
line wrap: on
line source

Le projet « Salut à Toi » est né d'un besoin de protection de nos libertés, de notre vie privée et de notre indépendance. Il se veut garant des droits et libertés qu'un utilisateur a vis à vis de ses propres informations, des informations numériques sur sa vie ou celles de ses connaissances, des données qu'il manipule; et se veut également un point de contact humain, ne se substituant pas aux rapports réels, mais au contraire les facilitant.
Salut à Toi lutte et luttera toujours contre toute forme de main mise sur les technologies par des intérêts privés. Le réseau global doit appartenir à tous, et être un point d'expression et de liberté pour l'Humanité.

À ce titre, « Salut à Toi » et ceux qui y participent se basent sur un contrat social, un engagement vis à vis de ceux qui l'utilisent. Ce contrat consiste en les points suivants:

- nous plaçons la Liberté en tête de nos priorités: liberté de l'utilisateur, liberté vis à vis de ses données. Pour cela, « Salut à Toi » est un logiciel Libre - condition essentielle -, et son infrastructure se base également sur des logiciels Libres, c'est à dire des logiciels qui respectent ces 4 libertés fondamentales
    - la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages,
    - la liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins,
    - la liberté de redistribuer des copies du programme,
    - la liberté d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public.
Vous avez ainsi la possibilité d'installer votre propre version de « Salut à Toi » sur votre propre machine, d'en vérifier - et de comprendre - ainsi son fonctionnement, de l'adapter à vos besoins, d'en faire profiter vos amis.

- Les informations vous concernant vous appartiennent, et nous n'aurons pas la prétention - et l'indécence ! - de considérer le contenu que vous produisez ou faites circuler via « Salut à Toi » comme nous appartenant. De même, nous nous engageons à ne jamais faire de profit en revendant vos informations personnelles.

- Nous incitons fortement à la _décentralisation_ généralisée. « Salut à Toi » étant basé sur un protocole décentralisé (XMPP), il l'est lui-même par nature. La décentralisation est essentielle pour une meilleure protection de vos informations, une meilleure résistance à la censure ou aux pannes, et pour éviter les dérives autoritaires.

- Luttant contre les tentatives de contrôle privé et les abus commerciaux du réseau global, et afin de garder notre indépendance, nous nous refusons à toute forme de publicité: vous ne verrez *jamais* de forme de réclame commerciale de notre fait.

- L'Égalité des utilisateurs est essentielle pour nous, nous refusons toute forme de discrimination, que ce soit pour une zone géographique, une catégorie de la population, ou tout autre raison.

- Nous ferons tout notre possible pour lutter contre toute tentative de censure. Le réseau global doit être un moyen d'expression pour tous.

- Nous refusons toute idée d'autorité absolue en ce qui concerne les décisions prises pour « Salut à Toi » et son fonctionnement, et le choix de la décentralisation et l'utilisation de logiciel Libre permet de lutter contre toute forme de hiérarchie.

- L'idée de Fraternité est essentielle, aussi:
	- nous ferons notre possible pour aider les utilisateurs, quel que soit leur niveau
    - de même, des efforts seront fait quant à l'accessibilité pour tous
	- « Salut à Toi », XMPP, et les technologies utilisées facilitent les échanges électroniques, mais nous désirons mettre l'accent sur les rencontres réelles et humaines: nous favoriserons toujours le réel sur le virtuel.